Solennité Annonciation

Solennité Annonciation

Paroisse Saint Jean XXIII de la Domitienne, le 24 mars 2020

Chers paroissiens, chers frères et sœurs dans le Christ,

Nous vivons une période critique et difficile. L’humanité, la France, notre ville, notre paroisse, nos foyers et nos propres vies en sont concernés. Le coronavirus sévit et porte avec lui sa charge de souffrances et de mort. Nous nous trouvons désemparés face à cet ennemi invisible et menaçant. Le Monde a peur, ainsi que nous tous ! Quoi faire face à cet ennemi invisible, sournois, imprévisible et immaîtrisable. Nous pouvons faire très peu de choses,sinon prier et espérer.

Demain l’Eglise fête la solennité de l’Annonciation. Neuf mois avant Noël, nous sommes invités à faire mémoire de cet évènement qui a changé l’histoire de l’humanité. Ce n’est pas un seulement un sentiment, la Foi qui nous est donnée, ce n’est pas non plus
seulement une consolation. Le Créateur du monde et de l’univers entier est devenu homme, Il s’est fait homme. Il s’est incarné pour nous tirer de l’abîme de nos effrois, de nos impuissances, de nos limites. Il est entré dans notre histoire pour nous donner une liberté qui va bien au-delà de la mort, de la maladie, de la peur de l’inconnu.

Nous découvrons davantage dans les moments difficiles notre faiblesse, notre précarité. Le « OUI » de la Vierge devant la précarité de l’annonce de l’ange », sa confiance, sa Foi, l’a faite entrer dans la Paix : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du TrèsHaut te prendra sous son ombre… » lui dit l’envoyé de Dieu ; « c’est pourquoi l’être saint qui naîtra sera appelé Fils de Dieu. » (Lc 1,35) et encore « …bienheureuse celle qui a cru en l’accomplissement de ce qui lui a été dit de la part du Seigneur ! » (Lc 1,45). C’est avec cette même Paix que Marie a pu affirmer avec force :  « … le Tout-Puissant a fait pour moi de grandes choses. Saint est son nom » (Lc 1,49). Que ce cri puisse être le nôtre ! Si le Seigneur est avec nous, rien ni personne ne pourra être contre nous et nous pourrons affirmer avec saint Paul : « Qui nous séparera de l’amour du Christ ? … Oui, j’en ai l’assurance, ni mort ni vie, ni anges ni principautés, ni présent ni avenir, ni puissances, ni hauteur ni profondeur, ni aucune autre créature (ni le coronavirus) ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté dans le Christ Jésus notre Seigneur. » (Rm 8,35a.38-39).

Mes sœurs, mes frères, aujourd’hui Marie c’est nous ! C’est à nous que cette annonce est faite. Cela suffit pour nous de le croire, pour que l’enfant de Dieu, Jésus le sauveur se fasse chair en notre vie, en notre histoire. La crainte de l’inconnu, de la mort est enracinée dans notre nature, elle est tout à fait naturelle, mais la Foi en celui qui a vaincu la mort est plus forte. Encourageons-nous les uns les autres et prions les uns pour les autres. Que le Seigneur de la vie soit dans toutes vos maisons pour vous réconforter et vous encourager. Que l’intercession de la Sainte Vierge nous obtienne cette Paix que nul ne pourra nous ôter.

Je vous bénis de grand cœur.

P. Giovanni

P.S : à partir de ce soir, les cloches sonneront quotidiennement à 20h00 dans les communes de Baillargues et de Vendargues pour remercier et encourager le personnel soignant. Demain à 19h30 les cloches de toutes les paroisses de la France sonneront pendant 10minutes pour manifester notre fraternité et notre espoir commun.

Nous portons dans notre prière Jean-Luc POUGET qui vient de décéder, pour sa mère, Huguette, et pour toute sa famille ainsi que pour tous nos paroissiens qui sont dans la souffrance et la douleur.

De la part de Christiane BERNAT :
Bonjour à tous,
de beaux témoignages nous arrivent au milieu des ténèbres de la situation. Restons unis par la solidarité et la fraternité chrétienne.
Suivons les messages de prières ou d’actions des évêques de France demain et du pape vendredi … entre autres.
Le téléphone et les réseaux sociaux sont là.
En unions de prière avec tous

Christiane

Les paroles du Pape :

Source Église.catholique.fr

« En ces jours d’épreuve, alors que l’humanité tremble devant la menace de la pandémie, je voudrais proposer à tous les chrétiens d’unir leurs voix au Ciel, a expliqué le Pape. J’invite tous les chefs des Églises et les dirigeants de toutes les communautés chrétiennes, ainsi que tous les chrétiens des différentes confessions, à invoquer le Dieu Très Haut et Tout-Puissant, en récitant en même temps la prière que Jésus Notre Seigneur nous a apprise. J’invite donc tout le monde à réciter le Notre Père mercredi prochain, le 25 mars, à midi. Le jour où de nombreux chrétiens se souviennent de l’annonce à la Vierge Marie de l’incarnation du Verbe, que le Seigneur entende la prière unanime de tous ses disciples qui se préparent à célébrer la victoire du Christ ressuscité. »

Bénédiction Urbi et Orbi

Ce vendredi Le Pape a également annoncé qu’il présiderait un temps de prière ce vendredi 27 mars à 18h sur le parvis de la basilique Saint-Pierre. La Place Saint-Pierre sera vide, mais François invite tout le monde à s’y associer grâce aux médias, car cette célébration sera retransmise à la radio, à la télévision et sur internet. «Nous écouterons la Parole de Dieu, nous élèverons notre supplication, nous adorerons le Saint-Sacrement, avec lequel je donnerai à la fin la bénédiction Urbi et Orbi, à laquelle sera attachée la possibilité de recevoir l’indulgence plénière.» Cette initiative est tout à fait exceptionnelle, la bénédiction Urbi et Orbi n’étant normalement prononcée qu’à Noël, à Pâques et lors de l’élection d’un nouveau Souverain pontife.

Laisser un commentaire