Message du Secours Catholique

Bonjour,

Comme chaque année à cette époque, le Secours Catholique sollicite votre générosité.

Mais cette année n’est pas comme les autres !  Nous ne pourrons pas nous réunir pour un moment de partage et de fraternité au cours de la célébration eucharistique.

Cependant, par un petit miracle de la technologie et grâce au talent de nos jeunes amis, nous sommes réunis virtuellement, et surtout par le cœur.

L’équipe du secours Catholique, c’est toujours 40 bénévoles dans notre paroisse. Tant bien que mal, (pandémie oblige) nous assurons les engagements pris.

La gestion de notre vestiaire solidaire toujours aussi vivant, les cours de français dispensés à Vendargues, à St Aunès auprès des compagnons de la communauté d’Emmaüs et au foyer de l’enfance de Clapiers Pour les personnes non motorisées ou ayant des difficultés de déplacement nous assurons un service gratuit aux courses. Le jardin solidaire de Vendargues accueille ceux qui le souhaitent pour cultiver, échanger, partager. Plusieurs d’entre nous se sont engagés dans la lutte contre la solitude des personnes âgées en EHPAD et c’est dans la joie que nous les retrouvons régulièrement.

Enfin, en partenariat avec les services sociaux nous accompagnons et aidons les familles les plus démunies.

Permettez-moi de vous rappeler La parabole de l’étoile de mer

« Après une tempête, des milliers d’étoiles de mer agonisent sur une plage, dans l’indifférence générale. Un homme ramasse une étoile et la relance à la mer, puis une autre, et encore une autre, bientôt il a rejeté une dizaine d’étoiles de mer. Quelqu’un s’approche et lui dit : « A quoi ça sert, la plage en est pleine ! » Oui, répond l’homme, mais pour celles que je remets à la mer, cela fait une différence.

 Chaque vie améliorée vaut la peine, même si nous ne pouvons prévenir tous les accidents et régler tous les problèmes ! Alors, oui, la parabole de l’étoile de mer me parle… »

 

Car, je cite « la fin de la pauvreté n’est pas pour demain, on ne va pas se mentir.

Mais laisser tomber, ce serait encore pire ».

Aujourd’hui encore, l’équipe du Secours catholique, en lien avec les instances départementales et nationale et en cette journée mondiale des pauvretés,  vous sollicite en vous demandant de faire un don.

Aujourd’hui pas de quête dédiée au Secours catholique, contrairement aux autres années, mais vous trouverez au fond des églises de Vendargues et Baillargues des enveloppes dédiées à recevoir vos dons ainsi que le journal Horizons 34 qui retrace nos activités locales.

Cependant au-delà de l’aide matérielle, nous avons à accueillir, à encourager, à accompagner les autres afin de créer et faire vivre notre REVOLUTION FRATERNELLE

Merci de votre écoute dans ce moment si particulier et merci pour tous ceux que nous avons, grâce à vous, aidés et que demain nous aiderons encore.

Pierrette Arnier,  Secours Catholique.

Laisser un commentaire